Hydrogène

P1011055

Touraine Vallée de l’Indre s’empare des questions énergétiques et de décarbonation de l’industrie et des mobilités, notamment en s’engageant dans le développement de l’hydrogène renouvelable sur le territoire.

HY’TOURAINE

Hy’Touraine est le premier écosystème public-privé local dédié à l’hydrogène vert. Fondé par 3 intercommunalités – Touraine Vallée de l’Indre, Loches Sud Touraine, Tours Métropole Val de Loire – , le SIEL 37 et l’entreprise STMicroelectronics, ce projet pionnier vise à révolutionner la décarbonation de la mobilité lourde et de l’industrie. 

Au cœur de cette démarche, se trouve la construction par Lhyfe d’un site de production, de stockage et de distribution d’hydrogène vert, portée également par Teréga Solutions pour l’exploitation des infrastructures de distribution.

L’usine est située stratégiquement sur la Zone d’activité d’Isoparc de Sorigny, sur l’axe de l’autoroute A10. Innovant et ambitieux, le projet Hy’Touraine, soutenu par l’ADEME et le FEDER, vise à produire jusqu’à 2 tonnes d’hydrogène renouvelable par jour (soit une capacité installée de 5 MW). 

Vue aérienne du Centre Routier poids lourds sécurisé à Sorigny - ZA Isoparc

Il est utilisé pour répondre à la fois aux besoins industriels et aux besoins de mobilité. Plusieurs collectivités et entreprises, tel que STMicroelectronics, ont exprimé leur intérêt pour cette solution en faveur de la décarbonation des transports lourds et de l’industrie dans leur région.

La distribution hydrogène

3 stations H2

En parfaite synergie avec ses engagements dans le domaine de l’hydrogène vert, Touraine Vallée de l’Indre a été maître d’ouvrage pour l’installation des premières stations de distribution d’hydrogène de la Région Centre-Val de Loire.

En 2019, deux stations ont été installées et exploitées par la Communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre. 

L’une d’entre elle, pour véhicules légers (voitures, camionnettes…), est mise en place à Sorigny sur le parking de l’hôtel communautaire. La station du constructeur McPhy, a une capacité de distribution d’hydrogène de 20 kg par jour à une pression de 350 bars. Touraine Vallée de l’Indre, propriétaire de l’équipement, l’exploite en direct. Cette station vise à approvisionner des véhicules légers et permet de recharger des véhicules en moins de 5 minutes pour une autonomie augmentée par rapport au modèle électrique, soit 350 km d’autonomie (selon les modèles de véhicules).

La deuxième station, pour vélos,  résulte d’un partenariat de recherche et développement entre la Région Centre Val de Loire, le CEA, l’université de Tours et la Communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre.

L’expérimentation portait sur l’utilisation en situation réelle de pile à combustible, au vue de leur amélioration, dans des vélos électrique hydrogène. Touraine Vallée de l’Indre a donc installé une station de distribution hydrogène sur la commune de Bréhémont, point de rencontre entre deux itinéraires cyclo touristiques important : la Loire à vélo et l’Indre à vélo. 

Station Hydrogène pour véhicules légers Sorigny
hydrogène

DONT UNE "COSMHYC DEMO"

Logo cosmhyc DEMO

Forte de son expérience, Touraine Vallée de l’Indre a souhaité poursuivre sa volonté d’investir dans des projets innovants autour de l’hydrogène. La Communauté de communes a intégré le consortium européen COSMHYC DEMO composé comme suit :

  • Leader du consortium : EIFER
  • Constructeur de station : NEL
  • Développement et fabrication du compresseur à hydrures métalliques : MAHYTEC
  • Fabriquant et commercialisateur du compresseur innovant : EIFHYTEC
  • Site de démonstration : Touraine Vallée de l’Indre
  • Support administratif et financier : Steinbeis 2i Gmb

Co-financé par le Clean Hydrogen Partnership et France Relance, le projet vise à expérimenter une compression chimique par hydrures métalliques couplée à une compression mécanique de l’hydrogène. L’objectif étant la mise sur le marché d’une technologie de compression plus performante et moins énergivore que la compression mécanique.

La troisième station de distribution d’hydrogène du territoire communautaire nommée “COSMHYC DEMO” est installée stratégiquement sur la zone d’ISOPARC à Sorigny à proximité immédiate d’une sortie de l’autoroute A10 et du centre routier de la zone. Equipée de deux bornes de distribution, l’une à 350 bars la seconde à 700 bars, cette station a été développée pour répondre à des besoins de flottes de véhicules poids lourds ou légers, captives ou en transit.

L’ouverture au public est prévue pour 2024 pour une première expérimentation mondiale !

Les véhicules Hydrogènes

15 vélos hydrogènes

Touraine Vallée de l’Indre souhaite apporter toutes les clés de cette nouvelle énergie au service de la mobilité. Ainsi, en 2018, un partenariat a été conclu avec l’entreprise Pragma et avec l’aide financière du Conseil Régional pour le déploiement de la première flotte de vélos à hydrogène en Région Centre Val-de-Loire. Ce projet commun a été nommé VELHYRE. Située sur le parcours touristique de l’Indre à vélo, cette flotte de 15 vélos est mise à disposition de loueurs situés à Bréhémont et Azay-le-Rideau.

Des voitures roulant à l'hydrogène

La station hydrogène située sur le parking de l’hôtel communautaire à Sorigny alimente une flotte de 12 Kangoo dont deux appartiennent au Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives (CEA) le Ripault. Les communes d’Esvres-sur-Indre, Montbazon, Monts, Sainte-Catherine-de-Fierbois, Sorigny, Thilouze, Veigné et la Communauté de Communes Touraine Vallée de l’Indre ont chacune fait l’acquisition d’un Kangoo hydrogène ainsi que le Conseil départemental et Véolia.

Le Kangoo ZE H2 est issu de l’installation dans un Kangoo ZE électrique basique d’un réservoir hydrogène d’une capacité de 1,8 kg à 350 bars, et d’une pile à combustible. Le rôle de la pile est de transformer l’hydrogène gazeux en électricité, ce qui rejette de l’eau : 2H2 (g) + O2 (g) = 2 H2O (l). Cette intégration et la commercialisation des véhicules ont été assurées par l’entreprise Symbio.

Une benne à ordures ménagères

Pour compléter la palette de mobilité, Touraine Vallée de l’Indre a été retenue avec 7 autres collectivités locales européennes, dans le cadre du programme européen Interreg North West Europe financé par l’European Regional Development Fund.

Ce projet, nommé HECTOR (Hydrogen Waste Collection Vehicules in North West Europe), visait au déploiement à l’horizon 2020 des premières Bennes à Ordures Ménagères (BOM) à hydrogène.

La Communauté de communes est la première collectivité française à avoir mis sur la route une Benne à Ordures à hydrogène. Dans le cadre de ses contrats de prestations, la BOM H2 est exploitée par l’entreprise COVED, en charge de la collecte des ordures ménagères sur le territoire de Touraine Vallée de l’Indre.

Plus silencieux et moins polluant, le véhicule répond aux besoins des conducteurs, des rippeurs et des habitants.

Le projet européen est aujourd’hui officiellement terminé et a permis de collecter et d’analyser les données d’utilisation des véhicules. Ces retours alimentent la réflexion d’autres collectivités ou entreprises privées qui souhaiteraient décarboner leur flotte de véhicule de collecte grâce à la technologie hydrogène.

Pionnière dans le développement de l’hydrogène, la Communauté de communes fait part de son retour d’expérience et la BOM H2 continue la collecte des ordures ménagères sur l’est du territoire de Touraine Vallée de l’Indre !

Crédit photo : Images Ghislain RENIER
Illustrations : Manon DELAVEAU

Retour en haut
Aller au contenu principal